Abel Tasman à kayak et à pied

Lundi, nous sommes arrivés à Bali, Indonésie. C’est parfait. La bouffe est délicieuse… notre accommodation est super… et tout est tellement peu cher! Pour ceux au Canada: nous sommes à l’autre bout du monde, et Bali est 13 heures à l’avance de l’Ontario. Pas parfait pour faire du Skype, mais s’il y a un temps qui fonctionne, nous sommes ouverts!
———————— 

image

Si vous connaissez bien ma famille, vous saurez que nous aimons beaucoup le kayak et la randonnée. La place parfaite pour ces deux sports est le Parc National Abel Tasman, situé au nord de l’ile du sud de la Nouvelle Zélande. Puisque c’est un des “Great Walks” du pays, il faut planifier et réserver en avance. C’est la destination #1 dans tout le pays, puisqu’il y a des possibilités infinis! Tu peux marcher, kayaker, prendre le water taxi à différentes places, dormir dans ta tente ou une hutte, venir pour la journée, ou venir dans ton propre voilier ou bateau de vitesse pour faire du ski nautique. Il y a vraiment quelque chose pour tout le monde! Notre plan: une journée en kayak, et trois journées de marche.
La première journée a commencé au camp “Hangdog” que Jake a décrit dans le blog précédent. On a déjeuné, et on a conduit à “Golden bay Kayaks”, à Tata Beach. Puisque nous sommes extrêmement désorganisés, on a seulement été prêts après 11h! Le loueur de kayaks a expliqué qu’on était 14 km de Totaranui, le camp ou on allait dormir. Mais, les premières 9 km allaient être très venteux, et il fallait se dépêcher. Après passer Separation point, on allait être à l’abri du vent pour les dernières 5 km, et on pourrait se relaxer. À la fin de la journée, quelqu’un de Golden bay Kayaks allait conduire à Totaranui pour ramasser les kayaks et laisser nos sacs à dos.

image
Nous sommes finalement prêts! Le vent n'était pas si fort, et Abel Tasman est vraiment beau.
image
Mon père et Jake sont sous l'arche
image
Des phoques!! Pas aussi bon que les Galápagos, mais encore très amusant!

En arrivant au camp Totaranui, on a réalisé qu’on n’etait pas les seules personnes là! Totaranui est le seul camp dans tout Abel Tasman avec une route d’autos, alors il y avait des centaines de personnes!

image
Notre souper délicieux

La prochaine journée était 12 km jusqu’à notre prochain camp, Onetahuti. Mais, à 6 km, il y a un estran qu’on peut seulement traverser à la marée basse, à 8h. Alors il fallait se réveiller tôt, sans même déjeuner, et marcher très vite pour atteindre l’estran Awaroa! Mais à l’autre coté, on pourrait cuire et manger des crêpes, et prendre notre temps pour aller à Onetahuti.

image
Les sentiers à Abel Tasman ont l'air comme ça. La plante national de la Nouvelle Zélande est la fougère, et elles sont très communes à Abel Tasman (comme vous voyez dans cette photo)!
image
Parfois, le sentier est sur la plage!

Nous sommes arrivés à Awaroa à 9h, le dernier temps que tu peux traverser sans avoir besoin de nager! OK, j’exagère un peu, mais nos pieds étaient mouillés!

image
On a prit 20 minutes à croiser l'estran.

À l’autre bord, on a mangé nos crêpes. MMM!  Après qu’on avait finit notre déjeuner relaxe, c’était 10h30, et on avait seulement 6km à marcher, jusqu’à Onetahuti! Sur le chemin, on a passé par quelques chalets sur des belles plages. À la marée haute, c’est très jolie, mais à la marée basse, c’est juste un estran très boueux! Les dernières 2 km de la journée étaient sur une grande plage.

image

Onetahuti était notre camp préféré. La plage était vraiment belle, et l’eau était rafraichissante. Aussi, il n’y avait pas trop de personnes, seulement une vingtaine (meilleur qu’à Totaranui, avec 300 autres personnes)! 

image
On a joué avec les méduses!

image

image
On a aussi trouvé une petite caverne 100m du camp!

Le lendemain matin, plusieurs Water taxis sont venus à Onetahuti, deposer plein de kayaks. Un bateau avait 9 kayaks doubles et un kayak simple! Plus tard, un bateau est venu avec les 19 personnes pour remplir ces kayaks. La majorité des personnes font Abel Tasman du sud au nord, on n’a pas vu beaucoup de personnes comme nous, aller du nord au sud. Alors, il y a plusieurs compagnies de kayaks/water taxi au sud du parc. Et ils ne laissent pas leur clients dépasser Onetahuti (parce que le nord est trop “dangereux”), donc ils laissent les clients et kayaks là.

image

image

Une de mes parties préférés de Abel Tasman était…

image
Les cigales! Non... les carapaces de cigales! Elles étaient partout dans les arbres, et sont faciles a coller sur le tissu. Ont a eu beaucoup de conversations avec des personnes sur le sentier à propos de nos chapeaux!

On a marché pour quelques heures avant d’arriver à Bark Bay, pour le dîner. Bark Bay est une plage très belle avec l’eau claire et turquoise. On a nagé et mangé nos sandwichs (comme chaque jour).

image
C'était plein de personnes, kayaks, et water taxis! C'est aussi un camp, mais il y a des huttes pour ceux qui n'ont pas de tente.

Après, on a continué la randonnée jusqu’à Torrent Bay, notre dernier camp. Quelques de mes observations de marcher à Abel Tasman:
-Le sentier est bien construit et maintenu

image

-C’est bien utilisé. Plusieurs personnes viennent pour la journée, très souvent. Les utilisateurs sont 50% Kiwi (personne de NZ) et 50% internationale. Il y a tant de personnes… (c’est difficile à trouver un bon temps pour faire pipi à cote du sentier – il y a toujours quelqu’un autour du coin)!
-Il y a des fois de ponts de suspension au dessus des rivieres

image

-Il y a beaucoup de bonnes opportunités pour des photos!

image

image

Le camp de Torrent Bay n’est pas très beau, juste à coté d’une autre estran. On a croisé le matin prochain, en route à Marahau, la fin du sentier. Au dîner, la plage a mangé Jake!

image

Après quatre journées très amusantes, nous sommes arrivés à Marahau, où la plupart des personnes commencent l’aventure. Notre compagnie de kayaks à Tata beach a conduit notre auto à Marahau. Avant de partir, on a mangé des hamburgers très chères et delicieuses (tout est chère en NZ). Merci, Abel Tasman Coast Track, pour une aventure dont je vais me souvenir pour longtemps!

Kaia

Advertisements

One thought on “Abel Tasman à kayak et à pied”

  1. Hey it’s Chris from the Black Sheep Inn in Ecuador. I’m doing some serious arm-chair traveling at work right now by reading your blog! Looks like NZ was amazing. Enjoy Bali!!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s