L’incroyable parc national Komodo

Dans quelques îles dans le sud de l’Indonésie, il y a un animal très spécial: le dragon de komodo.  Ce sont des lézards de 2 mètres ou plus de longueur, et avec la salive venimeuse.  C’est sans doute l’animal qui ressemble le plus à un dragon fictif.  Les îles où on trouve cet animal sont aussi excellentes pour faire le scuba et le snorkeling, donc il semblait que ça valait la peine de prendre un avion pour y aller voir.  L’endroit où il y a la meilleur chance de voir les dragons de komodo sont deux petites îles, Komodo et Rinca, à l’ouest de l’île Flores.  Donc, on a pris un avion de Bali à Labuan Bajo, une ville sur la côte ouest de Flores, où toutes les tours des îles en bateau commencent et finissent.  Comme toutes les autres fois qu’on arrive dans une nouvelle ville, on a tout de suite pris un taxi de l’aéroport à un hôtel, et on dépose nos énormes sacs.  On est ensuite allé trouver un centre de plongée pour planifier notre tour en bateau qui se passerait le prochain jour.  Il y a tellement de centres de plongée à Labuan Bajo, alors on a visité quelques uns et on a comparé les prix.  La compagnie qu’on a choisi s’appelle Manta Rhei, avec des propriétaires belges.  On était très impressionnés avec leur service.

Le prochain jour, on devait se réveillé tôt pour se rendre au centre de plongée.  On a rencontré les instructeurs de plongée, Jules et Renée. Marta et Anders de la Norvège ont aussi été sur la tournée.  Nous nous sommes ensuite rendus au bateau.  Le voyage au premier site de plongée a pris 2 heures, mais le deuxième étage du bateau était très confortable.

image

image
Voici Renée et Jules.
image
Nous sommes en train de lire le livre d'identification d'animaux marins.
image
Ceci est l'ile de Rinca.

En approchant le site de plongée, Tatawa Besar, Renée nous a donné un bref explication de la plongée.  C’est ce qu’on appelle une plongée en dérive, car la plongée est fait en dérivant à côté d’une falaise sous-marin couvert de corail.  Marta, ma mère, mon père et moi avons fait la plongée scuba, et Kaia et Anders ont fait le snorkeling.  Après que nous nous sommes équipés, on est entré dans l’eau et on est descendu.  Blub, blub, blub…

Le corail était tellement beau et en bonne santé!  Il semblait comme il y avait le corail en chaque couleur.  Il y avait aussi une incroyable diversité de magnifiques poissons.

image
C'est dommage qu'avec un caméra, les couleurs ne sont pas aussi vives sous l'eau.
image
C'est comme Marlin et Nemo!

image

image
Voici un poisson papillon.

image

image

Les meilleurs poissons qu’on a vu sont des poissons-clowns comme Nemo, un poisson-lion, quelques différents espèces de requin, et 2 énormes raies manta, avec des “ailes”, qui ont l’air de voler sous l’eau.  Elles sont absolument magnifiques!

image
La taille n'est pas évidente, mais cette raie manta est de trois à quatre mètres d'un aile à l'autre.

Nous quatre sommes d’accord que c’était le meilleur endroit de snorkeling et scuba sur notre voyage à date, et ça veut dire que c’est même meilleur que le Great Barrier Reef en Australie!  On est remonté après à peu près une heure dans l’eau.

On a mangé un bon dîner sur le bateau en allant vers le deuxième site de snorkeling et scuba, le récif Makassar, qui est aussi appelé Manta Point.  Quand on est arrivé, on a vu que c’est appelé ça pour une bonne raison.  On pouvait voir les raies avant même d’entrer dans l’eau!  Plusieurs nageaient près de la surface.  Kaia et Anders ont vu plusieurs en faisant le snorkeling, et le reste de nous ont vu ceux qui nageaient plus profond.  Le corail n’était pas aussi beau qu’à Tatawa Besar, mais il y avait encore de beaux poissons.  Le seul problème était que le courant était si fort que c’était très difficile de rester dans une place pour regarder les mantas, même quand on tenait une roche!  J’avais de la misère à trouver une qui était assez pesant pour que je ne serai pas emporté par le courant.

image

Mais mon père a trouvé une bonne roche pour tenir et une manta a approché très près de lui!  Il disait que s’il voulait, il aurait pu prendre la queue de la manta dans sa main!

image

On a observé les mantas pour au moins une demie heure, et on a ensuite continué avec le courant, qui nous a amené à un récif avec du corail et des poissons similaires comme à Tatawa Besar.  On a vu une tortue de mer là!

image

Encore une fois, on est remonté à la surface très heureux de ce qu’on a vu.  Kaia et Anders étaient aussi très heureux de tous les mantas qu’ils ont vu.  La journée se passait tellement bien, et on avait même pas fini.  On est allé à l’ile de Rinca pour voir les dragons de komodo.  Les visiteurs à Rinca sont presque sûrs de voir les dragons, à cause de la cuisine au poste de garde du parc national. Ils sont encore des animaux sauvages, mais ils sont attirés par l’odeur de nourriture.  On a été chanceux, car il y en avait 9, beaucoup plus que normal.  Ils sont des animaux très chouette!

image

image

Pendant qu’on les observait, un dragon a grimpé sur le balcon de la cuisine et marchait vers l’entrée!  L’homme à l’intérieur a rapidement fermé la porte.

image

image
Le dragon essayait de passer sa langue sous la porte!

On est ensuite allés se promener pour essayer de voir les dragons dans leur habitat naturel.  On était accompagné par un guide bien sûr, car les dragons sont des animaux dangereux.

image
Le long bâton est une arme défensive au cas où un dragon est agressif.

Notre guide nous a enseigné plusieurs faits au sujet des dragons.  Je vais vous enseigner quelques unes:
–Il y a à peu près 3 fois plus de mâles que de femelles.  C’est normal.
–Parfois, des dragons adultes mangent les oeufs.  Même ceux qu’ils ont pondu!
–Ils passent les premières années de leur vie dans les arbres (pour qu’ils ne sont pas mangés par leurs parents!).  Pendant ce temps, ils mangent les oeufs des oiseaux, les oiseaux eux mêmes, et d’autres     sortes de viande qu’il peuvent trouver dans l’arbre.
–Les adultes chassent des animaux comme les cerfs et les buffles.  Ils se cachent dans l’herbe et utilisent la surprise pour mordre leur proie.  Leur salive venimeuse entre dans le sang de l’animal, et le dragon le suit jusqu’à ce que leur proie devient trop faible et ne peut plus marcher.
–Après un bon repas, un dragon n’a pas besoin de manger pour quelques semaines.
–Dans le passé, ils vivaient sur plusieurs îles en Indonésie, mais ils sont une espèce en voie de disparition, la raison primaire est la destruction de leur habitat.
Et en parlant d’habitat, on a vu un dragon sur le promenade dans son habitat naturel.  Il faisait ce que tous les dragons faisaient dans la chaleur.  Il se reposait dans l’ombre d’un arbre.

image

image

image

Wow!  C’était tellement cool de voir cet animal majestueux dans son beau habitat naturel.  Apparemment, on était chanceux de voir un dragon dans une place autre qu’à côté de la cuisine.

On est retourné au bateau pour le voyage de retour à Labuan Bajo.  Il faisait si beau et ensoleillé pendant la journée, mais pendant notre retour, il y a eu une tempête de pluie.

image

Les vagues étaient hautes et un peu d’eau rentrait dans le bateau, mais on est arrivé à Labuan Bajo sains et sauves.

Ce soir là,  on a trouvé un chauffeur de voiture, Alvin, qui a accepté de nous  donner un tour de voiture à travers Flores.  Mon père va écrire à propos de cela.  On a tous beaucoup aimé notre journée dans le parc national Komodo, et c’était le meilleur chose qu’on a fait en Indonésie jusque là.

Jake

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s