l’Allemagne – c’est chouette à bicyclette

Nous sommes à Freiburg dans le sud-ouest de l’Allemagne. C’est peut-être la ville la plus écologique au monde. On reste avec Peter et Sabina, en utilisant le réseau Warm Showers. Je peut voir les collines en France d’où je suis maintenant.
We are in Freiburg in southwestern Germany. It is possibly the most sustainable city in the world. We are staying with Peter and Sabina, through the Warm Showers network. I can see the hills in France from where I am right now.
———————————————————
C’était le plan depuis le début: d’acheter des bicyclettes à Frankfurt et de voyager l’Allemagne, le Hollande et le Danemark à deux roues.  On a envoyé notre équipement de vélo à quelqu’un à Frankfurt, et on a acheté nos bicyclettes au magasin Stadler.  Notre boite avec équipement était très en retard (par une semaine).  Alors comme vous pouvez imaginer, on était très excité quand on étaient finalement prêts à partir! OK, mon père devait relaxer une autre journée à cause de sa chirurgie récent sur sa jambe, mais nous trois sommes partis de Frankfurt le premier mai. On a été là pendant 8 jours… ça faisait bien de partir.  Mon père a dormi chez un hostel au centre-ville, et a prit le train le prochain jour pour nous rejoindre. On a commencé par suivre la rivière Main, et après la rivière Tauber avant d’arriver à la ville de Rothenburg.
Je vais expliquer comment une journée typique se déroule à tour de vélo.
Nous ne sommes pas très dépêchés pour nous lever le matin! Peut-être 7h… 8h… 9h… quand on se lève finalement on range nos matelas et nos sacs de couchages. Pour le petit déjeuner, ce sont les céréales et du lait. Par 10h30, nous sommes habituellement prêts à partir.
Quand mes parents ont fait des tours de vélos avant, ils ont dit que c’est pour la plupart sur des routes d’autos. Mais en Allemagne, il y a beaucoup de chemins pour bicyclettes seulement! C’est beaucoup plus relaxe quand on n’est pas concentré sur les autos autour de nous… on peut parler, aller un à coté de l’autre, ou juste admirer le paysage autour de nous.  Nous voyons vraiment l’Allemagne rurale, et c’est très scénique. Fermes, forets, petites villages, ciels bleues et panneaux solaires. Je pense qu’au moins 80% de notre cyclisme est sur chemins de vélos.  C’est chouette!

image
Moi et Jake sur un chemin de vélo dans une région rurale.
image
aww... la pluie! Au moins on descend!
image
Mon père tracte la remorque. On vol les drapeaux Allemand et Canadien.
image
Puisque c'est le printemps, il y a beaucoup d'agneaux!

image

image
Des panneaux solaires, très communs en Allemagne.
image
Encore, des panneaux solaires!

Après à peu près 20 km de cyclisme, on prend une pause pour dîner. L’Allemagne est bien-connu pour ses pains, viandes et fromages délicieux, alors le dîner est un repas super bon! D’habitude, on arrête à un banc dans un champ ou un parc dans une ville. Après, on continue à rouler.

image
Les pistes de vélo son vraiment excellents!
image
Galdis l'orang-outan aime se relaxer dans le panier.

image

image

image

20 km plus tard, on s’arrête dans un village pour notre repos de boulangerie/pâtisserie. L’Europe et l’Allemagne en particulier ont les meilleures gâteries au monde! Notre première journée à vélo, nos yeux étaient plus grandes que nos estomacs… on a mangé trop de gâteau… on a appris notre leçon. Par contre, puisque nous brûlons beaucoup de calories chaque jour, on ne se sent pas trop coupable de manger plein de sucre et de gras. On adore les gâteaux avec beaucoup de beurre et crème, et les bretzels!

image
"Ahh... le pain qui est tombé du ciel!" -Jake Douglas, PhD dans la Philosophie des Bretzels

Une chance qu’on va 50+ km par jour à vélo, sinon nous deviendrions très gros très vite!
Après notre repos, on remonte nos bicyclettes et on continue vers notre destination finale. Avant ce tour de vélo, la plus grande distance que Jake ou moi sommes allés était 42 km, mais jours 3 et 4 du tour étaient 67 km chacune!

image
Yeah!

À date, notre record est 70 km dans une journée.  Notre but est 100 km, et on va essayer de faire ça en Hollande, parce que c’est très plat.
On aime beaucoup bouger à deux roues, mais nous ne sommes pas tellement enthousiastes s’il pleut!  Si la météo devient mauvaise, on prend des trains. Le système de trains en Allemagne (toute l’Europe, vraiment) est excellent. On peut amener nos vélos sur les trains régionales, mais pas les trains express. Le système est tellement bon que les Allemands se plaignent quand il y a un délai de 10 minutes, et durant les grèves de train, ça veut dire qu’il y a seulement un train par heure, au lieu de 3 ou 4. Mon père a expliqué comment le système de transport fonctionne à Frankfurt. Quand on essaye d’expliquer au Allemands comment leur système est 100 fois meilleur que le notre, ils ont de la difficulté à comprendre comment un réseau de trains peut être si terrible.
En Allemagne, c’est légale de camper n’importe où, tant que nous respectons l’environnement et nous ne sommes pas trop proche à une maison. Alors, nous économisons beaucoup sur l’accommodation en faisant du camping dans des forets ou des champs.

image

Quand on veut prendre une douche, on reste chez un terrain de camping. Malheureusement, en Europe, ils sont faites pour des caravanes, pas des cyclistes, alors ils sont sans tables de pique-niques ou places couverts pour cuisiner. Aussi, ils coûtent chers.
Soit s’il pleut ou c’est 19h et pas de places pour camping proches, on reste dans un hostel. Non, c’est pas cheap, mais le prix inclus le déjeuner de pain, fromage et viandes.
Quand nous sommes dans une ville pour quelque jours, on ne veut pas rester chez un terrain de camping (d’habitude hors de la ville) ou un hostel (trop cher). Alors, on utilise le réseau Warmshowers (douches chaudes). C’est comme “Couch Surfing” pour des cyclistes! C’est un réseau de cyclistes qui ouvrent leur maison pour d’autres cyclistes. À date, on a utilisé Warmshowers deux fois: à Münich avec Götz et Liza, et à Freiburg avec Peter et Sabina (où nous sommes maintenant). Quand nous retournons au Canada, nous allons ouvrir notre maison à encore d’autres cyclistes.

On s’amuse beaucoup à tour de vélo. Nos jambes son musculaires et bronzées avec la ligne de nos shorts de cyclisme.  Puisqu’on a perdu une semaine à Frankfurt, on va devoir prendre plus de trains qu’on y pensait. C’est dommage, parce que l’Allemagne est très beau. Par contre, les trains sont presque les seules places où on peut bloguer. Voici une carte d’Allemagne avec nos routes de train et cyclisme:

image
Le rouge représente ce qu'on a fait à vélo, le mauve à train, et le vert notre route proposée pour le restant du tour.

J’aime bouger à vélo! Et je dois dire que c’est chouette à bicyclette!
Kaia

Advertisements

2 thoughts on “l’Allemagne – c’est chouette à bicyclette”

    1. Thanks so much, Rita. We have SUCH fond memories of your gorgeous old farm. Unfortunately France is not on our itinerary. We are in Freiburg now and start heading north to Amsterdam tomorrow. Best to you three. Please send along recent photo of you guys to camdouglas@bell.net. Bet I won’t recognize the kids!

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s